Mondial EventsExploreCase studyDes séminaires pas comme les autres…

Case study

Des séminaires pas comme les autres…

le 17 décembre 2018

Pour sortir du cadre et trouver une nouvelle dynamique de travail, il faut parfois se tourner vers des approches dissidentes, source d’inspiration pour les équipes. Pour être diffèrent, pensez dissident !

 

La dissidence au service de la co-construction

Cette approche de travail nous vient tout droit des États-Unis : L’Appreciative Inquiry. Ce système de travail provoque le changement en mettant en avant les réussites, les acquis et les énergies positives de l’organisation.

Le constat de base est simple : chaque entreprise, chaque organisation, chaque humain a en lui quelque chose qui fonctionne, qui lui apporte efficacité et succès. Interdiction donc de dire « voici notre problème, trouvez des solutions ». Désormais, dites-vous « j’ai réussi cela, comment puis-je l’utiliser dans d’autres situations? ».

L’appreciative inquiry, booster d’idées

En s’appuyant sur ce « noyau de réussite », on aborde les difficultés différemment. Les points bloquants ne sont plus.

En valorisant ce qui fonctionne, on découvre de nouveaux potentiels, possibilités qui ne nous seraient pas apparus au premier abord.

En pensant à l’envers « nous avons des solutions, appliquons les », on s’ouvre à de nouvelles opportunités. 

Cette méthode requiert une participation active des personnes présentes, car elle se nourrit des communications positives qui créent de nouvelles habitudes mentales et un état d’esprit diffèrent, stimulant l’innovation et la créativité. Think out of the box, think positive.

A garder en tête pour appliquer l’Appreciative Inquiry

  • Dans tout système humain il y a quelque chose qui fonctionne bien.
  • La réalité dépend directement de ce sur quoi nous nous concentrons.
  • La réalité est créée à chaque instant et les réalités sont multiples.
  • Le langage définit notre réalité.
  • Le simple fait de poser des questions influence le résultat.
  • Les gens ont plus confiance en leur futur (l’inconnu) s’ils emmènent avec eux des éléments du présent (ce qui est connu).
  • Si l’on emmène avec soi des éléments du présent dans notre futur, il vaut mieux prendre ceux qui sont positifs.

Alors, si on essayait de penser positif pour penser différent ?

Pour en apprendre plus, rdv ici !

Retour au sommaire

Catégories

Archives

Suivez-nous !